François HUAULT
fhuault@rseinser.fr - 06 22 65 53 39

Pourquoi est-il nécessaire d’agir ?

Lutter contre le chômage pour répondre à la priorité des Français.
Développer une démarche volontariste, facile à mettre en œuvre.
Créer des sources de bénéfices multiples pour un coût réduit.

Une ressource humaine disponible mais pas mobilisée.

  • Le taux de chômage en France s’établit à près de 9 % de la population active
  • Parmi les chômeurs, 1,2 million déclarent rechercher un emploi depuis au moins un an
  • La durée moyenne de présence avant le retour à l’emploi peut dépasser les 550 jours
  • Le taux de chômage de longue durée s’établit à 4,0 % de la population active (source INSEE)
  • Le revenu de solidarité active (RSA) était versé à près de 1,8 million de foyers dans la France entière
  • 12 millions de Français sont touchés par un handicap. Parmi eux, 80% souffrent d’un handicap invisible, 1,5 million sont atteints d’une déficience visuelle, 850 000 ont une mobilité réduite, 300 000 ont une déficience auditive. (source INSEE)
  • 20% des personnes handicapés sont au chômage.
  • Plus d’1 million de bénéficiaires perçoivent l’allocation aux adultes handicapés (AAH) 

Une responsabilité partagée et avantageuse

Des enjeux importants pour les donneurs d’ordres :
Dans le cadre de la RSE, le législateur a créé des dispositifs juridiques qui se sont imposés aux entreprises et aux Administrations. Ils interfèrent avec les droits du travail, des marchés publics, et des contrats, et conduisent à développer une stratégie et un esprit innovant dans une perspective de responsabilité sociale.

  • Contribuer au développement durable
  • Respecter les lois en vigueur*
  • Répondre aux attentes des parties prenantes,
  • Pérenniser des relations durables avec les clients / fournisseurs / prestataires
  • Éviter les contentieux et les pertes de marchés
  • Obtenir un avantage concurrentiel
  • Développer des services responsables et conclure de nouveaux partenariats
  • Valoriser l’image et la notoriété des acteurs (salariés, services, entreprises)
  • Accroître la performance des équipes autour d’un projet fédérateur
  • Diversifier sa réponse aux obligations réglementaires

Avoir une bonne réputation pour son entreprise peut amener de nombreux avantages.

  • Une valeur rassurante pour l’actionnaire
  • Une confiance accrue pour les investisseurs
  • Une fidélisation de la clientèle plus importante
  • Une ouverture pour des partenariats et des alliances stratégiques
  • Une meilleure protection en cas de crise
  • Une facilité de recruter.

*Le décret N°2012-5 557 du 24 avril 2012, relatif aux entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse 100 millions € et  dont le nombre de salariés est supérieur à 500
*La loi « NRE » a institué une obligation pour les sociétés cotées (CAC 40), d’inclure des informations sociales, environnementales et  sociétales dans le rapport annuel du conseil d’administration ou du directoire.

Fermer le menu